Enfants et écrans : comment gérer ?

Cela ne vous a sans doute pas échappé, l'utilisation des tablettes s'est largement généralisée ces dernières années, donnant accès à une multitude de contenus interactifs ludiques, instructifs et/ou divertissants. Les enfants, de plus en plus jeunes, savent les utiliser pour accéder aux jeux qui les intéressent, et peuvent rester captivés par l'écran des heures durant.

 

L'utilisation des tablettes

Les tablettes, et plus généralement des écrans, ont un effet instantané, magique et salvateur pour les parents qui peuvent apprécier des moments de quiétude dès qu'ils remettent l'objet à leur enfant, en voiture, dans une salle d'attente ou à la maison les jours de pluie... Les contenus accessibles depuis une tablette sont souvent très bien conçus, notamment ceux destinés aux enfants qui savent allier amusement et apprentissage ludique.

Toutefois, il existe des risques liés à l'utilisation prolongée des tablettes chez les enfants : dépendance, retard de développement de l'autonomie, perte d'imagination et de créativité... Les parents et la nounou ont un donc un rôle de contrôle indispensable : un enfant, hypnotisé par l'écran et amusé par le contenu, ne s'ennuira pas et pourra passer des heures sur la tablette.1 foyer sur 7 laisserait ses enfants utiliser des appareils mobiles à écran plus de 4 heures par jour, ce qui est largement suffisant pour développer des addictions.

 

Quelques pistes simples à suivre pour ne pas se laisser envahir par les écrans à la maison

Tout d'abord, avant 18 mois, pas d'écran ! Vous pouvez, à partir de 18 mois, laisser votre enfant jouer 15 à 20 mn par jour sur un écran interactif, pour l'aider à développer sa motricité et sa concentration. Des contenus très ludiques adaptés à cet âge existent. A cet âge-là, l'utilisation de la tablette doit rester très limitée et perçue comme un jouet, l'interactivité avec vous ou avec sa babysitter Kangourou Kids doit restée très largement privilégiée. Ensuite, seulement à partir de 3 ans, âge de l'entrée en maternelle et de la découverte des autres, vous pouvez introduire les écrans non-interactifs (comme la télévision et les dessins animés) dans le quotidien de votre enfant, tout en gardant des règles, par exemple 1/2 heure le mardi et le jeudi et un dessin animé entier le week-end. Il est très important de fixer des limites et de construire un cadre pour faciliter le développement de votre enfant et sa compréhension du monde qu'il découvre pas à pas, à 3 ans, l'enfant a encore du mal à distinguer le réel du virtuel.

Quand l'enfant grandit, gardez des règles, et respectez-les également vous-mêmes car un enfant prend exemple sur les adultes qu'il connaît et qui sont pour lui des références : ses parents et éventuellement sa nounou Kangourou Kids. Ainsi, si vous interdisez à vos enfants de regarder la télévision plus d'une demie heure par jour, ne lui dites pas d'aller tout seul dans sa chambre pendant que vous regardez les infos, il y percevrait une grande injustice. Limitez votre usage des écrans aux périodes où votre enfant n'est pas là ou est endormi. Lorsqu'il est éveillé et présent, profitez-en pour passer du temps avec lui en toute simplicité, pour créer / garder un lien avec lui et lui permettre de développer ses goûts et de se découvrir de nouveaux centres d'intérêt : dessin, cuisine, lecture, vélo, corde à sauter... C'est important pour un enfant d'avoir des activités variées !

Toutes les règles que vous fixerez devront être adaptées aux âges des enfants et à leurs rythmes, et évoluer au fil du temps. Ainsi, votre grand de 7 ans pourra jouer 45 minutes sur la tablette pendant la sieste de votre petit de 4 ans, qui lui ne peut jouer que 20 minutes en rentrant de l'école (pendant que le grand fait ses devoirs)...

 

Et si il était déjà addict ?

Certains signes ne trompent pas et vous aideront à déceler si votre enfant est dépendant des écrans : il a besoin de jouer/regarder la télévision avant de dormir, il se met en colère quand vous lui reprenez sa tablette, il "oublie" de faire ses devoirs et joue à la place, il manque de concentration, il privilégie les écrans par rapport aux autres jeux et activités, il refuse de venir à table avant de finir sa partie... Si vous constatez de tels comportements chez votre enfant, ou si votre baby-sitter Kangourou Kids vous en fait part, proposez par exemple des "défis deux jours sans écran" et participez-y (cela ne doit pas être vécu comme une punition mais plutôt comme un challenge familial).

Si la dépendance vous semble trop forte, vous pouvez consulter un psychologue qui aidera votre enfant à se détacher de son addiction.

 

Au final...

Les contenus disponibles sur les tablettes tactiles et smartphones sont souvent très bien faits et ludiques, ils ne faut pas les diaboliser car ils peuvent apporter beaucoup. Ils doivent simplement être utilisés parcimonieusement, notamment pour les enfants les plus jeunes qui prennent plus facilement des habitudes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, c'est pourquoi l'enfance est une période qui doit être cadrée par des règles et ou la relation parent-enfant doit être privilégiée !

 

Retour aux actualités

Pour toute demande d'information,
n'hésitez pas à contacter nos conseillers :

Contactez-nous