Mon enfant se plaint tout le temps

Tous les jours, c'est la même chose : dès que vous posez un pied dans la maison, il vous dit qu'il a mal quelque part, qu'il se sent un peu malade ou vous montre un bobo qu'il s'est fait. Faut-il prendre toutes ses plaintes au sérieux ? Comment réagir ? Commencez par demander à votre babysitter Kangourou Kids sa "version des faits" pour savoir si c'est du lard ou du cochon ! 

Si la plainte est ponctuelle

Vous pouvez croire ce que vous dit votre enfant. Demandez-lui de préciser ce qu'il ressent en formulant des hypothèses : échelle de douleur (ça fait plus ou moins mal que...? c'est plutôt comme des piquottements ou comme un bleu ? tu as mal en haut ou en bas du ventre ? depuis quand tu te sens comme ça ?) Vous réussirez ainsi à mieux cerner son mal et saurez mieux comment le soulager.

Si la plainte est vraiment récurrente

...alors que la nounou Kangourou Kids n'a rien remarqué et que le médecin le trouve en pleine forme physique, essayez de repérer le moment auquel il se plaint et dans quelles conditions. Une chose est sûre : il veut attirer votre attention ! Restez donc bien à son écoute, prenez le temps de discuter avec lui, pour comprendre ce qui le tracasse. Réfléchissez tout haut : peut-être qu'il se dispute souvent avec un copain ? Peut-être qu'il trouve que sa soeur prend trop de place dans la famille ? Peut-être qu'il a besoin que vous soyez plus souvent auprès de lui ?

Pour réagir, trouvez le juste milieu entre ignorer complètement ça plainte ("de toute façon tu as toujours mal quelque part!") et la prendre trop au sérieux ("tu as vraiment trop souvent mal, il faut absolument contacter un pédiatre, ce n'est pas normal, ta nounou est vraiment incompétente de n'avoir rien remarqué !"). Les deux situations renforceraient son comportement : dans le premier cas pour insister sur son besoin d'attention, dans le deuxième cas par peur ("c'est bizarre que je doive voir tous ces médecins, je dois avoir un problème, je ne suis pas normal?")

Si il y a plusieurs enfants dans la famille, restez équitable quoi qu'il arrive : ne passez pas tout votre temps à discuter avec celui qui se plaint et à lui accorder toute votre attention pendant que vous laissez l'autre tout seul dans sa chambre ! A votre retour, prenez autant de temps pour discuter avec chaque enfant, le dessin que la plus petite a rapporté de l'école et peut-être aussi important que les maux de tête du plus grand, les deux enfants peuvent exprimer le même besoin d'attention d'une manière différente, et ils voudront autant l'un que l'autre que vous les preniez dans vos bras !

Retour aux actualités

Pour toute demande d'information,
n'hésitez pas à contacter nos conseillers :

Contactez-nous